Orbite Toshiba, location et maintenance de photocopieur : attention DANGER

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com



Orbite  Toshiba...


Location de photocopieur et maintenance...  Attention  DANGER  !!!

   

         J’ai eu la stupidité, il y a 5 ans, de prendre pour le magasin un photocopieur en location vente (première erreur, car, contrairement au leasing, l'appareil n'appartient pas au commerçant à l'issue du contrat). Ce qui fait que j'ai payé durant cette période au minimum 4 fois le prix réel de l'appareil, pour le voir s'envoler à la fin de la location. Mais là n'est pas le problème qui nous occupe présentement...

    La location de l'appareil (gérée par Toshiba Antibes) était associée à un contrat de maintenance (géré par Orbite Toshiba d'Aix en Provence - très pratique, vous en conviendrez...). Le 30 juin dernier, la fin de la location arrivait à échéance. Courant mars, j'avais contacté Toshiba Antibes afin de leur signaler le fait. Il m'avait été répondu qu'il était nécessaire d'attendre l'expiration du contrat pour agir.

    Mi juin, j'ai appelé un représentant de Toshiba pour lui demander de venir reprendre l'appareil. Il m'a répondu que rien ne pouvait être fait avant le 30 juin, dernier jour du contrat.

    Mi juillet, n'ayant aucune nouvelle, j'ai envoyé un Fax à Toshiba Antibes, leur demandant de venir prendre l'appareil. Aucun signe de vie...

    Le 3 Août, envoi d'un second Fax avec, à ce jour (12 août) la même absence de résultat.

    Stupéfaction, je reçois, il y a quelques jours, une facture de maintenance en provenance d'Orbite Toshiba d'Aix en Provence, pour le troisième trimestre 2013. Je leur renvoie la facture, en leur précisant que la location de l'appareil est terminée depuis le 30 juin.

    Nouvelle surprise aujourd'hui : le service Orbite Toshiba me renvoie la facture en m'expliquant que, n'ayant pas résilié le contrat de maintenance, celui-ci a été prolongé automatiquement d'un an !!!

    Dans  la  plus élémentaire des logiques, il me semblait évident que la maintenance était liée  directement à la location et à la possession du photocopieur. D'autant plus que c'est le même fournisseur, Toshiba, qui est le seul interlocuteur dans les deux cas. EH BIEN PAS DU TOUT !!! Grâce à la magie de ses Conditions Générales de Vente, Orbite Toshiba s'arrange très subtilement pour faire payer, à ceux qui ne se sont pas méfiés, un an de maintenance supplémentaire... pour un photocopieur fantôme !

    Ce n'est pas du bon business ça ? Merci Toshiba... Car il est bon de préciser qu'à aucun moment, au cours des deux contacts que j'ai eus téléphoniquement, mon interlocuteur n'a mentionné le fait qu'il fallait résilier le contrat de maintenance... J'ose espérer que ce n'était là qu'un "oubli" malheureux, et non une omission volontaire...

    Il est bon de préciser que je renvoie évidemment aujourd'hui même un courrier à Orbite Toshiba Aix, leur exposant ce qui a été signalé ci-dessus, et leur demandant de bien vouloir mettre fin à cette maintenance pour un appareil qui n'existe plus ! Auront-ils l'honnêteté d'accepter ? Je vous tiendrai au courant de l'évolution de la tractation...

    J'avais eu il y a quelques années, un problème quelque peu analogue avec Symantec Norton, mais ceux-ci avaient eu la correction de résoudre immédiatement le différend.

                                                          Bernard SELLIER 12 août 2013

P.S. du 9 septembre : Après moult contacts par fax, par téléphone, je reçois ce jour l'annulation de la reconduction automatique du contrat de maintenance.  Il est utile d'informer lorsque certaines situations posent problème, mais il ne l'est pas moins de faire savoir que le fournisseur a fait un geste positif. Ce qui est fait.


 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.