Le Guide touristique des horreurs artistiques en PACA, Trets

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


Le Guide Touristique des Horreurs en PACA... et ailleurs


Retour à l'accueil du Guide

Les " 1 Crapaud "

Les " 2 Crapauds "

Les " 3 Crapauds "


    

 TRETS  (13530) : à proximité de la Ville... (Cliquez sur la miniature pour agrandir...)

liberte_trets1.JPG (200972 octets)    liberte_trets2.JPG (200089 octets)    liberte_trets3.JPG (198396 octets)


A l'entrée de la ville, se dresse "La Liberté enchaînée". Pour le touriste de base, le bricoleur inculte, le quidam sans imagination créatrice, le mot "rouille" est tout juste évocateur de vieilles ferrailles dignes de la décharge. Pour l'Artiste, elle est devenue la nouvelle mode "branchée". On les voit fleurir (enfin... si un tel mot n'est pas ici une insulte pour la beauté et la grâce des fleurs !) partout, et plus l'aspect est repoussant, plus la vision de la chose délabrée chimiquement est cauchemardesque, plus l'oeuvre est noble. Le point positif (à mon sens, bien sûr) est que le créateur a donné naissance, dans le cas présent, à du figuratif. Parce que, bien souvent, non seulement l'aspect extérieur est hideux, mais encore l'ensemble n'est qu'un amas informe. De la sorte, la nausée est double... Ce qui n'est pas négligeable...

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.